Une croissance endémique en Europe

On ne doit pas s’attendre en Europe à des croissances similaires à celles que nous avons connues lors des trente glorieuses. Déjà depuis 2008, le ralentissement de l’économie est patent. Au point de ne pas dépasser 2%. Ce qui, en tenant compte de l’inflation, correspond à une stagnation si pas à une croissance négative..

Il y a fort à parier que dans les dix ans qui viennent, l’économie européenne va continuer à être endémique. Tous les signaux vont dans ce sens.

Comment les entreprises dynamiques vont-elles alors continuer à se développer ? L’exportation est un des meilleurs moyens de développer les entreprises en investissant de nouveaux marchés tout en réalisant des économies d’échelle substantielles.

L’Afrique doit devenir une priorité dans les réflexions des entreprises désireuses d’exporter. Le potentiel est énorme dans ces marchés émergents où la concurrence est encore peu importante.

Dans quelques années, le ticket d’entrée sera beaucoup plus cher !